Championnat d'Europe d'Athlétisme - 26-30 août 2020 Paris - stade charlety

Le lexique des épreuves

Courir, sauter, lancer, marcher. L’athlétisme – dont les premières compétitions remontent à l’Antiquité – recouvre une grande diversité de disciplines. Gros plan sur quelques-unes des plus iconiques d’entre elles… histoire de vous rafraîchir (un peu) la mémoire.

Le 100m

Le 100m est sûrement la plus célèbre et la plus médiatisée des courses. Parfois nommé la « ligne droite », le 100 m est l’équivalent du 60m en plein air, et se rapproche donc de ce dernier dans la technique de course. De ce fait, un bon coureur sur 60m aura généralement des facilités sur 100m et inversement.

Le 400m

Le 400m est la discipline du sprint la plus longue et la plus dure. Le 400m nécessite une grande concentration et une grande force mentale car les 100 derniers mètres sont souvent très durs. Un sprinteur qui pratique le 400m doit être capable d’appliquer la même qualité d’appui et de course sur toute la distance malgré la fatigue finale. Un coureur dont le mental serait trop faible ne serait pas à même de courir correctement un 400m du fait de la difficulté de maintenir une qualité d’appui exemplaire.

Le semi-marathon

21,097km, telle est la distance du semi-marathon, soit précisément la moitié de celle du marathon. Cette épreuve mythique tient son nom de la ville grecque éponyme où s’est déroulé une bataille entre les Grecs et les Perses. Un soldat grec, Phidippidès, fut chargé d’apporter la nouvelle de la victoire jusqu’à Athènes. A bout de souffle, il mourut d’épuisement après avoir délivré son message. Le semi-marathon n’est habituellement pas au programme des grandes compétitions internationales. Année olympique oblige, il remplace le marathon – car moins exigeant physiquement – permettant ainsi aux marathoniens qui auront participé aux Jeux Olympiques de Tokyo de s’aligner au départ.

Le saut
en hauteur

Le saut en hauteur est une épreuve de saut de l’athlétisme qui se différencie des autres de part sa course d’élan qui, contrairement à celles des trois autres sauts, n’est pas droite. Cette course d’élan courbe est l’un des éléments de la technique étudiée ici, le fosbury-flop, en français le rouleau dorsal, inventée par Dick Fosbury.

Le saut
à la perche

Le saut à la perche est la seule épreuve de saut en athlétisme qui use d’un accessoire, la perche, dont le choix influe sur la performance. Un perchiste est un athlète complet. L’approche technique de la discipline donne une nouvelle dimension à l’avant-course d’élan. La prise de marque, le choix de la perche et la prise de levier sont trois choses à ne pas négliger.

Le lancer
du disque

Le lancer du disque est une discipline de l’athlétisme qui consiste à lancer un disque le plus loin possible. Le record du monde masculin de 74,08m est détenu par l’Allemand Jürgen Schult depuis le 6 juin 1986. Sa compatriote Gabriele Reinsch est l’actuelle détentrice du record du monde féminin depuis 1988 avec 76,80m.

Le lancer
de javelot

Le lancer du javelot est une discipline consistant à lancer un engin appelé javelot fait en métal, en fibre de verre ou en fibre de carbone. Les règles sont équivalentes aux autres types de lancers (disque, marteau ou poids). Les compétiteurs ont droit à six essais. Dans les compétitions donnant lieu à un titre, les lanceurs de javelot ont droit à trois essais, puis les huit meilleurs à l’issue de ces trois lancers ont la possibilité de lancer trois essais supplémentaires, le vainqueur est celui qui aura envoyé le plus loin possible le javelot, distance mesurée au centimètre près.