Rétro : les grandes dates

De 1934 à 2020, les Championnats d’Europe d’Athlétisme, ce sont 86 ans d’exploits et d’émotions.

Origines et première édition

C’est le 3 novembre 1932, lors d’une réunion de la nouvelle Commission européenne de la Fédération internationale d’athlétisme amateur – alors instance dirigeante mondiale – qu’est entérinée la naissance d’un championnat continental. Cette réforme est alors fermement défendue par le Hongrois Szilard Stankovits, administrateur des sports.

Les premiers Championnats d’Europe d’Athlétisme se déroulent à Turin sur trois jours, du 7 au 9 septembre 1934. Cette première édition est modeste : 23 pays envoient 226 athlètes, uniquement masculins. Aucune épreuve féminine n’est disputée, alors que les femmes ont déjà intégré le programme de l’athlétisme des Jeux Olympiques en 1928 et 1932. La Grande-Bretagne et l’Union soviétique comptent parmi les grands absents.

Depuis, la compétition a grandi dans tous ses aspects, ce que sa 24e édition – les Championnats d’Europe d’Athlétisme de Berlin 2018 – a clairement mis en évidence : 1 439 athlètes de 50 nations se sont affrontés pendant sept jours, avec pour la première fois une égalité parfaite avec autant d’épreuves féminines que masculines (24).

1946 : le début d’une nouvelle ère

En 1938, des championnats distincts pour les hommes et les femmes ont lieu. L’événement marquant survient après-guerre : à Oslo en 1946, pour la première fois hommes et femmes participent ensemble à la compétition, pour un nombre record de presque 400 athlètes.
« Ces championnats ont eu lieu quelques mois à peine après ma naissance et, quand j’étais jeune, j’ai entendu parler de leur importance : pour le sport, pour la société, pour l’unification de l’Europe au lendemain de la Seconde Guerre mondiale et pour la Norvège, se souvient Svein Arne Hansen, président de European Athletics, qui est lui-même norvégien. Certaines de ces histoires m’ont motivé à m’impliquer dans l’athlétisme et à m’efforcer d’atteindre le poste que j’occupe aujourd’hui ».

Au cours des sept décennies suivantes, les Championnats d’Europe deviennent l’une des épreuves d’athlétisme les plus importantes au monde, au troisième rang après les Jeux Olympiques et les Championnats du Monde de l’IAAF. Ils sont organisés sur une base quadriennale de 1946 à 1966, puis entre 1974 et 2010 – le cycle se rompant en 1969 et 1971 alors que l’organisation de l’événement est assurée par l’Association Européenne d’Athlétisme, ancêtre de European Athletics, dès sa création en 1970.

Cependant, conformément au mandat de la fédération visant à rendre l’athlétisme en phase avec la société contemporaine et les acteurs du sport, les Championnats d’Europe d’athlétisme sont organisés tous les deux ans depuis 2012 ; et en 2018, ils ont fait partie des premiers Championnats d’Europe multisports.

Szewinska et Lemaitre dans l’histoire

Presque toutes les étoiles de l’athlétisme que comptent le continent ont inscrit leur nom au palmarès des Championnats d’Europe. Parmi elles, aucune n’a fait mieux que la Polonaise Irina Szewinska, qui a glané un totale de 10 médailles entre 1966 et 1978. Le sprinter français Christophe Lemaitre arrive en tête chez les hommes avec pas moins de huit médailles entre 2010 et 2014.
La Croate Sandra Perkovic, qui a remporté cinq médailles d’or consécutives entre 2010 et 2018 au lancer du disque mérite également une mention spéciale pour cette performance sans précédent. Et si elle en ajoutait une sixième à Paris en 2020 ?

©Christophe Guibbaud – Vandystadt / ©Stéphane Kempinaire – FFA

Partenaire officiel

Diffuseur officiel

Partenaires institutionnels